S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.04.2024 à 22 H 27 • Mis à jour le 02.04.2024 à 22 H 30 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Mines

CMT : le résultat net se chiffre à 163 MDH

Le résultat net de la Compagnie Minière de Touissit (CMT) s'est chiffré à 163 millions de dirhams (MDH) en 2023, contre 205 MDH une année auparavant.


« Compte tenu de l’évolution de la procédure relative au contrôle de l’Office des Changes, telle qu’annoncée précédemment, CMT a comptabilisé une provision supplémentaire impactant ainsi le résultat net au titre de l’exercice 2023 qui ressort à 163 MDH contre 205 MDH en 2022 », indique la société dans un communiqué sur ses résultats financiers.


CMT a également affirmé son engagement envers l’efficience opérationnelle et la maîtrise des coûts, initiatives qui ont permis de limiter la hausse des charges au titre de l’exercice 2023, ajoute la même source, notant que ces efforts se sont traduits par une augmentation de 4 % du résultat d’exploitation en 2023, atteignant 302 MDH, contre 290 MDH en 2022 avec une marge d’exploitation renforcée à 51 %, contre 49 % l’année précédente.


Dans un contexte de forte volatilité du marché des métaux et une baisse des cours des métaux produits, la CMT a démontré la résilience de sa performance commerciale, avec un chiffre d’affaires 2023 stable par rapport à 2022 (592 MDH), relève le communiqué. Et de faire savoir que cette performance reflète l’impact positif des investissements stratégiques ayant permis l’optimisation de la production et l’accélération des travaux miniers au cours des dernières années.


Lire aussi notre enquête : Au Maroc, Luc Gérard, un investisseur étranger qui dérange ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct