S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.06.2024 à 00 H 06 • Mis à jour le 14.06.2024 à 00 H 06 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Discussions

Entretiens maroco-chinois à Rabat sur le renforcement de la coopération touristique

La ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, s'est entretenue, jeudi à Rabat, avec le vice-ministre de la Culture et du Tourisme de la Chine, Quan Rao, des moyens de renforcer la coopération touristique entre les deux pays. Soulignant l'importance des liens de coopération et du partenariat stratégique entre le Maroc et la Chine, en accord avec la vision des deux Chefs d’États, le Roi Mohammed VI, et le Président chinois Xi Jinping, les deux parties ont exprimé leur volonté de développer davantage la coopération touristique, indique un communiqué du ministère du Tourisme, de l'Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire.


Lors de ces discussions, le vice-ministre chinois a rappelé l'attrait croissant du Maroc en tant que destination prisée par les touristes chinois, précisant que de nouvelles liaisons aériennes entre les deux pays pourraient stimuler les flux touristiques entre les deux destinations, rapporte la même source. De son côté, Ammor a exprimé sa volonté d'encourager les investissements touristiques chinois au Maroc, accompagnant ainsi l'élan pris par le Maroc, notamment en prévision des grandes échéances sportives.


Elle a également appelé les tour-opérateurs chinois à intégrer davantage le Maroc dans leurs programmations, pour permettre aux touristes chinois de découvrir la diversité des expériences touristiques du pays, y compris la culture, le désert et les séjours balnéaires. Dans ce contexte, l'organisation de missions en Chine a été proposée pour promouvoir le Maroc auprès d’investisseurs potentiels, et de tour-opérateurs importants, fait savoir le ministère.


À la suite de cette réunion, les deux parties ont convenu d'envisager la création d'un groupe de travail chargé de suivre les recommandations émises lors de cette séance.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct