S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.06.2024 à 05 H 18 • Mis à jour le 02.06.2024 à 05 H 18 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Bank Al Maghrib

Industrie : les patrons optimistes pour les trois prochains mois

Les industriels s'attendent à une amélioration de la production et des ventes durant les trois prochains mois, selon Bank Al-Maghrib (BAM).


« Pour les trois prochains mois, les industriels anticipent une hausse de la production et des ventes dans toutes les branches d’activité sauf dans la 'mécanique et métallurgie' où ils s’attendent plutôt à une stagnation de la production », indique BAM dans une note sur son enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie au titre du mois d'avril 2024.


Menée du 1er au 30 mai 2024, cette enquête fait également ressortir une amélioration de l’activité par rapport au mois précédent, ajoute la même source. En effet, la production aurait progressé et le Taux d’Utilisation des Capacités de production se serait situé à 78 %.


Ainsi, la production aurait enregistré une progression dans la "chimie et parachimie" et dans l'"électrique et électronique", une stagnation dans l'" agroalimentaire" et une baisse dans la "mécanique et métallurgie" et dans le "textile et cuir".


S’agissant des ventes, elles auraient connu une stagnation, recouvrant une baisse sur le marché local et une hausse des expéditions à l’étranger.


Par branche, elles auraient enregistré une diminution dans l’ensemble des branches à l’exception de la "chimie et parachimie" où elles auraient plutôt augmenté.


Pour ce qui est des commandes, elles auraient enregistré une stagnation, recouvrant un accroissement dans la "mécanique et métallurgie" et dans le "textile et cuir", une stagnation dans l'"agro-alimentaire" et dans l'"électrique et électronique" et une baisse dans la "chimie et parachimie".


Les carnets de commandes se seraient, pour leur part, situés à un niveau inférieur à la normale.


Par branche, ils auraient été supérieurs à la normale dans la "mécanique et métallurgie", à un niveau normal dans l'"agro-alimentaire" et dans l'"électrique et électronique", et inférieurs à la normale dans la "chimie et parachimie" et dans le "textile et cuir".

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct