S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.11.2016 à 17 H 16 • Mis à jour le 16.11.2016 à 17 H 16 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

La Russie annonce son retrait de la CPI

Après l’annonce de l’Afrique du Sud, du Burundi, de la Gambie de se retirer de la Cour pénale internationale (CPI), c’est au tour de la Russie. Le président Vladimir Poutine a signé un décret notifiant l’intention de son pays de ne pas être un Etat partie au statut de Rome de la CPI. Un traité signé en 2000 par Moscou mais jamais ratifié. La raison de ce revirement ? « La Cour n’a pas été à la hauteur des espoirs qui ont été placés en elle et n’est jamais devenue une institution véritablement indépendante », comme est indiqué sur un communiqué du ministère des Affaires étrangères. En outre, il lui reproche d’avoir « seulement prononcé quatre verdicts, en dépensant malgré cela plus d’un milliard de dollars  ». Mais le point de rupture concernerait davantage les enquêtes menées par cette instance internationale : une sur la guerre russo-géorgienne en 2008 et une autre sur le conflit en Ukraine après le soulèvement pro-européen à Maïdan en 2014.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct