S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.07.2023 à 17 H 51 • Mis à jour le 06.07.2023 à 23 H 26 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Exportations

Lancement du programme « Go-To-Market » pour l’appui du potentiel à l’export des entreprises

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a lancé, ce jeudi, la première édition du programme d’appui à l’international « Go-To-Market » dédié aux entreprises disposant d’un potentiel à l’export et opérant dans les secteurs de l’industrie et des services, annonce un communiqué du Département que dirige Ryad Mezzour.  Un programme déployé en partenariat avec le ministère de l’Economie et des Finances, l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE) et l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX).


Au titre de cette première édition, le Ministère a lancé un appel à manifestation d’intérêt à l’issu duquel 40 entreprises ont été retenues, fait savoir la même source. Celles-ci s’activent dans divers secteurs, à savoir le textile et habillement, l’agroalimentaire, les industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques, la chimie et parachimie, les industries pharmaceutiques, les pièces de rechange, les matériaux de construction, la plasturgie, l’électrique-électronique et les services. Sept régions sont aussi représentées. Il s’agit de Casablanca-Settat, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Souss-Massa, Rabat-Salé-Kenitra, Fès-Meknes, Béni Mellal-Khénifra et Marrakech-Safi.


Ce programme, détaille le communiqué, s’assigne comme objectif d’« appuyer la compétitivité à l’international des entreprises et leur capacité à faire face aux concurrents sur les marchés étrangers ». Il vise aussi à « encourager les entreprises à exporter de nouveaux produits et à se positionner dans des marchés nouveaux  ».  En d’autres termes, il s’agit d’un dispositif d’ « accompagnement sur mesure », répondant aux besoins spécifiques en matière de développement à l’international de chaque entreprise.


Notons que, s’étalant sur une année (2023-2024), « Go-To-Market » permettra aux entreprises « dont le chiffre d’affaires annuel à l’export est supérieur à 10 MDH sur les deux derniers exercices » de bénéficier d’un soutien financier étatique à hauteur « de 2,5 millions de dirhams (MDH) ».   Le montant de l’appui financier, précise-t-on, « est attribué en fonction du potentiel et des ambitions stratégiques de l’entreprise et de la solidité de son business plan à l’international ».


Le programme « Go To Market », vient ainsi « répondre au besoin de capter le potentiel d’exportation inexploité identifié par la Task Force Export, mise en place par le Ministère pour dynamiser les exportations marocaines et qui s’élève à environ 100 milliards Dhs (dont 12 pour l’Afrique) », ajoute le ministère, détaillant qu’ « une cartographie de l’offre exportable par produit et marché a été également établie, faisant ressortir 1200 couples produit/marché. Ces couples couvrent 200 produits, 14 secteurs d’activités et 53 filières  ».


Et le pari est encore plus grand. Selon Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, « à travers ce programme, nous passons à un nouveau mode d’accompagnement des entreprises à l’international, plus individualisé et qui tient compte des spécificités des entreprises et des secteurs  ». Cette démarche permettra ainsi aux entreprises retenues au titre de cette première édition de générer « un potentiel additionnel d’exportation de 2 milliards de dirhams en 2023-2024 », a ajouté le responsable.


Il est à souligner que des contrats ont été conclus entre le ministère et les entreprises concernées, fixant les engagements des différentes parties, note le communiqué. En amont, « plus d’une centaine d’ateliers ont été organisés par la Task Force Export auprès de 20 associations et fédérations sectorielles en présence des entreprises exportatrices et potentiellement exportatrices pour les sensibiliser à ce programme ».


Soulignons également que le ministère a lancé, simultanément, une nouvelle édition du programme Primo-exportateurs destiné aux entreprises non exportatrices ou réalisant des exportations sporadiques et limitées. « Après les résultats encourageants des éditions précédentes qui ont permis l’accompagnement de 92 entreprises, la présente édition vise à retenir 50 nouvelles entreprises qui seront accompagnées à travers plusieurs actions dont notamment la prospection de nouveaux marchés, la participation à des foires et salons dans différents pays, l’investissement dans des relais commerciaux et dans le design, le packaging et l'emballage, l’amélioration de leur visibilité sur les marchés ciblés », conclut le communiqué.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct