S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.07.2024 à 12 H 02 • Mis à jour le 10.07.2024 à 13 H 20 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Pharmaceutique

Le lobby des big pharma étrangères au Maroc renouvelle son bureau

L’association professionnelle les Entreprises du médicament au Maroc (LEMM) renouvelle ses instances. Lors de l’Assemblée générale ordinaire élective annuelle tenue le 27 juin dernier, les membres de l’association ont élu leurs représentants, formant ainsi un Bureau Exécutif composé à la fois de nouveaux membres et d’autres qui ont été reconduits, apprend-on d’un communiqué.


Le nouveau bureau de LEMM est désormais présidé Roche, représentée par Sanaa Sayagh. AstraZeneca, représentée par Amine Sekhri, et Merck Sharp &  Dohme, représenté par El Mehdi Rakhi, assureront quant à elles la vice-présidence du bureau exécutif, tandis que Sanofi a été conduite au secrétariat général en la personne d’Adrien Delamare-Deboutville. La trésorerie a été confiée à Janssen qui est représentée par Mehdi Seqat. Fadela Benjelloun quant à elle continuera ses fonctions en tant que directrice exécutive de l’association, un poste qu’elle occupe depuis 2018.


Il s’agit de la deuxième fois qu’une femme est élue à la présidence de LEMM. Avant Sanaa Sayagh, c’était Meryem Tamimy, directrice générale du laboratoire pharmaceutique GSK, qui assurait la représentation du secteur pharmaceutique international au Maroc. « Je suis honorée et fière de la confiance témoignée par les membres de l’association à mon égard », a déclaré la présidente nouvellement élue à la tête de LEMM.

 

Dans la même lignée, Sayagh a affirmé que l’association poursuivra son engagement en faveur du développement de l’écosystème marocain de la santé. « Tous ensemble, nous continuerons à soutenir les grands projets structurants pour l’intérêt du pays et du patient-citoyen en renforçant notre engagement envers le développement sain et durable du secteur de la santé au Maroc. Le nouveau Bureau s’inscrit dans la lignée de son prédécesseur, que nous remercions vivement pour toutes les réalisations enregistrées, pour promouvoir une médecine moderne accessible équitablement à tous  », a-t-elle ajouté.


L’association qui regroupe essentiellement des acteurs pharmaceutiques étrangers se dit engagée en faveur du développement du secteur au Maroc, mais aux intérêts divergents avec la Fédération marocaine de l'industrie et de l'innovation pharmaceutiques (FMIIP), qui représente les industriels et laboratoires nationaux. En collaboration avec d'autres organisations et partenaires, LEMM s’active, souligne-t-on, pour améliorer l'accès équitable des patients marocains aux innovations thérapeutiques en ligne avec les avancées de la connaissance scientifique, le développement technique et technologique.


En outre, elle se fixe pour proposer des solutions adaptées à même de garantir la pérennité du système de santé et le maintien des équilibres financiers par des partenariats public privé à l’instar de ce qui se fait dans le monde.  En parallèle, les membres de LEMM s'engagent activement à soutenir, à développer et à promouvoir la recherche biomédicale au Maroc, soutenant ainsi l'excellence scientifique marocaine et la grande expertise locale dans ce domaine.


Pour rappel, LEMM compte 18 membres actifs, avec un nouveau membre, Maphar, qui vient de rejoindre ses rangs. Les chiffres d’affaires cumulés de l’ensemble des membres représentent environ 60 % du CA du secteur. Cela représente des produits pharmaceutiques dans toutes les classes thérapeutiques, dont 78 % sont fabriqués localement, directement ou à travers des partenariats dans le secteur. En outre, des exportations marocaines en médicaments et produits de santé à travers le monde réalisées par des membres de LEMM à partir du Maroc, qui dispose par ailleurs  de plusieurs directions régionales sont installées au Maroc, créant plus de 2 000 emplois directs hautement qualifiés, et plus de 8 000 emplois indirects.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct