S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.10.2023 à 11 H 54 • Mis à jour le 26.10.2023 à 11 H 54 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Économie

PLF 2024: retour prévu en 2023 au niveau de croissance moyenne d’avant-pandémie

La croissance économique s'établirait à 3,4 % en 2023, se situant ainsi autour de « son niveau moyen » d'avant la pandémie, estime le rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances de l'année prochaine (PLF-2024).


« L'année 2023 devrait connaître une reprise de la croissance pour se situer autour de son niveau moyen d'avant la pandémie. Les prévisions tablent sur une croissance de l'ordre de 3,4 % en 2023, soit plus de 2 points de pourcentage par rapport à 2022 », indique ce rapport publié sur le site du ministère de l'Economie et des finances.


Cette reprise serait due au retour de la croissance de la valeur ajoutée agricole, explique la même source, notant qu'après une récolte céréalière 2021/2022 faible de 33,4 millions de quintaux (Mqx), la récolte 2022/2023, qui s'élève à 55,1 Mqx, constitue une amélioration relative.


L'accélération de la croissance devrait, aussi, bénéficier du retour de la hausse du secteur secondaire, après la légère contraction en 2022 et de la consolidation de la progression du secteur des activités tertiaires.


Le rapport fait aussi ressortir que la consommation des ménages aurait bénéficié, en 2023, du comportement globalement positif des indicateurs de revenu, dont les crédits à la consommation (+1 % à fin août dernier) et les transferts des Marocains résidant à l'étranger (+7,2 % à fin août 2023), ainsi que de la création d'emploi rémunérés (+112.000 postes au T2-2023).


Elle profiterait également de l'atténuation progressive de la hausse des prix enregistrée depuis le mois de mars dernier.


En parallèle, le comportement favorable des importations des biens d'équipement et des crédits à l'équipement (+16,6 % et +9,3 % respectivement à fin août dernier) indiquent une amélioration de la dynamique d'investissement, laquelle se justifie aussi par l'évolution des dépenses d'équipement du Budget général de l'Etat qui se sont accrues de 25,4 % à fin septembre.


Pour ce qui est de l'inflation, son taux a commencé à opérer un fléchissement en 2023, même s'il reste à des niveaux élevés. Un pic d'inflation mensuel a été atteint en février 2023 où le taux a atteint 10,1 % en glissement annuel.


Ce taux a commencé à décélérer à partir du mois suivant pour atteindre finalement 4,9 % en juillet 2023 et stagné autour de 5 % en août de la même année.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct