S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.06.2024 à 12 H 29 • Mis à jour le 19.06.2024 à 12 H 29 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Tourisme

Près de 1,4 MMDH pour 28 projets hôteliers en chantier à Fès

Quelque 28 projets touristiques sont actuellement en cours de réalisations dans la préfecture de Fès, avec des investissements de 1,39 milliard de dirhams (MMDH).


Ces investissements visent à augmenter substantiellement la capacité d'accueil de 2 391 nouveaux lits touristiques et l'ouverture de 29 nouvelles unités de restauration, selon la délégation régionale du Tourisme de Fès-Meknès.


D'après le délégué régional du Tourisme, Abdellah Lamniai, la préfecture de Fès s'apprête à accueillir de nouveaux investissements touristiques qui devraient lui permettre de renforcer son attractivité et son potentiel d'accueil.


S’exprimant lors de la session ordinaire du conseil préfectoral, tenu la semaine dernière, il évoqué 42 autres unités touristiques en cours d'étude, représentant un investissement supplémentaire de 1,05 MMDH, qui permettront le renforcement de la capacité d’accueil de 3442 lits et 142 places de restauration.


Pour l’année 2023, Lamniai a fait état de 5 nouveaux projets touristiques opérationnels, offrant une capacité additionnelle de 74 lits et 120 places de restauration, pour un investissement global de 53,7 MDH.


Ces importants projets d'investissement répondent à une demande touristique en plein essor à Fès.


En effet, les statistiques de fréquentation de l'année 2023 témoignent de l'attrait grandissant exercé par la capitale spirituelle du Royaume.


Durant cette période, la préfecture a accueilli quelque 489.260 visiteurs, soit une hausse de 32 % par rapport à 2022 (369.552 touristes).


Cette progression s'est également traduite au niveau des nuitées, qui ont bondi de 28 % entre 2022 et 2023, passant de 746.445 à 953.439.


Si la durée moyenne de séjour a légèrement baissé, passant de 2,02 à 1,95 jour, le taux d'occupation a, pour sa part, augmenté d'un point pour atteindre 43 %.


Les chiffres dévoilés sur la provenance et le profil des touristes démontrent que la destination séduit une clientèle internationale variée, avec une prédominance des marchés américain (16 % des nuitées), français (13 %), italien (8 %), espagnol (7 %) et allemand (5 %). Les Britanniques et les Néerlandais représentent chacun 4 % des nuitées.


Côté types d'hébergement, le délégué a souligné que ce sont les hôtels 4 étoiles qui ont capté la plus grande part avec 32 % des nuitées, suivis par les établissements 5 étoiles (23 %), les maisons d'hôtes (19 %) et les hôtels 3 étoiles (18 %).


Lamniai a également noté que la fréquentation touristique de Fès est largement dominée par les visiteurs étrangers non-résidents, qui ont représenté 68 % des touristes contre 32 % pour la clientèle résidente en 2023.


En matière d’offre touristique, le délégué régional a souligné que la destination dispose d'une offre touristique diversifiée.


Pour lui, « la préfecture compte actuellement 40 unités d'hébergement classées, totalisant 3675 chambres et 7206 lits ».


Ce sont les hôtels 5 étoiles (6 unités, 2 385 lits) qui offrent la plus grande capacité, suivis par les 4 étoiles (11 unités, 2 363 lits), les 3 étoiles (12 unités, 1 625 lits), les 2 étoiles (577 lits) et les 1 étoile (256 lits).


L'offre des 133 maisons d'hôtes classées (1 215 chambres, 2 440 lits) représente 25 % des lits disponibles, contre 72 % pour les hôtels.


Au volet restauration, la ville compte 35 établissements d'une capacité totale de 4 375 places. Le secteur est également soutenu par un réseau de 57 agences de voyages, dont 14 filiales, ainsi que 136 sociétés de transport et de logistique.


Enfin, 548 guides touristiques, dont seulement 2 spécialisés dans le patrimoine naturel, officient à Fès.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct