S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.05.2024 à 12 H 36 • Mis à jour le 23.05.2024 à 14 H 33 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Tourisme

Programme Go Siyaha : 430 demandes de financement reçues depuis février

Le programme Go Siyaha a déjà reçu 430 demandes de financement et d'appui technique, et ce depuis son lancement en février 2024, a annoncé le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.


Le nombre de demandes atteint illustre l'intérêt suscité par ce programme auprès des acteurs du secteur, relève le ministère dans un communiqué. Parmi ces demandes, 215, soit 50 %, concernent l'assistance technique, avec une prédominance pour la transformation digitale qui enregistre 136 demandes alors que 80 demandes concernent l'excellence opérationnelle et 50 demandes portent sur le développement des marchés, précise la même source.


En ce qui concerne l'accompagnement pour les investissements, 133 demandes ont été soumises, incluant plus d’une dizaine de coopératives dans l’animation, une quarantaine de projets d'animation en général et plus de 70 projets d'hébergement adossés à une offre d'animation.


Par ailleurs, 84 demandes d'accompagnement pour la croissance verte ont été recensées, principalement pour des initiatives en photovoltaïque et en économie d'eau, notamment à Marrakech, Casablanca, Souss-Massa et Fès-Meknès.


« Nous observons à travers ces 430 demandes un enthousiasme concret des opérateurs du secteur à devenir plus compétitifs », a indiqué la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, Fatim-Zahra Ammor, citée par le communiqué.


« En accompagnant plus de 1 700 entreprises à terme, nous aspirons à façonner des expériences uniques qui renforcent l’attractivité du Maroc à l’échelle mondiale et contribuent à un tourisme marocain résilient, novateur et durable », a poursuivi Ammor.


Axé sur la création d’une nouvelle génération de produits d’animation, le programme Go Siyaha est un pilier essentiel du levier Animation de la feuille de route du tourisme 2023-2026. Il offre des solutions concrètes pour renforcer la compétitivité des entreprises touristiques marocaines existantes tout en favorisant l’émergence de nouvelles entreprises touristiques modernes et innovantes.


Pour atteindre cet objectif, le programme propose 3 dispositifs offrant des primes d'investissement pouvant atteindre 40 % et une assistance technique financée à hauteur de 90 %.


L’objectif ultime est de soutenir les initiatives de développement du secteur dans toutes les régions du Royaume, afin de créer des expériences touristiques réussies.


Des sessions d’information sont organisées depuis le lancement du programme, avec des caravanes déployées dans les 12 régions du pays, totalisant plus de 50 événements, afin de sensibiliser les acteurs locaux aux opportunités offertes par Go Siyaha.


Ces initiatives sont réalisées en collaboration avec les délégations régionales du tourisme, les fédérations professionnelles régionales, les conseils régionaux du tourisme (CRT), les centres régionaux d’investissement (CRI), et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).


Ces caravanes ont déjà fait escale dans les régions de Rabat-Salé-Kénitra, Casablanca-Settat, Fès-Meknès, Laâyoune-Sakia El Hamra, impliquant plus de 80 opérateurs régionaux du tourisme à chaque étape.


La prochaine étape se tiendra le 24 mai 2024 dans la région de Dakhla-Oued Dahab, en partenariat avec le CRT de Dakhla et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) de Dakhla. Cette région, bénéficiant d'une position géographique stratégique sur l'Atlantique, est devenue une destination touristique de premier choix des Provinces du Sud du Royaume, notamment sur la filière Ocean Waves destinée aux sports nautiques comme le Surf et le Kitesurf.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct