S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.02.2024 à 18 H 18 • Mis à jour le 19.02.2024 à 18 H 18 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Exploration minière

Projet aurifère Senala: la filiale sénégalaise de Managem achève sa période d’acquisition

AGEM Senegal Exploration, filiale du groupe Managem, a achevé sa période d’acquisition de six ans dans le projet aurifère Senala appartenant à Oriole Resources, la société de développement et d’exploration d’or et de métaux basée au Royaume-Uni et centrée sur l’Afrique de l’Ouest, apprend-on d’un communiqué publié ce 19 février.


Managem a confirmé à la société que, depuis la signature de l'Accord d'option en 2018, AGEM a dépensé environ 5,8 millions de dollars (M $) sur le projet. En conséquence, la participation bénéficiaire d'AGEM dans la Licence d'exploration de Senala est estimée à 59 %, et Oriole entreprendra bientôt un examen des dépenses pour confirmer ce pourcentage de propriété, ajoute la même source.


Une demande de renouvellement de la période d’acquisition pour trois ans supplémentaires, a déjà été soumise en janvier, sous l'entité détentrice existante de Stratex-EMC. Une décision concernant ce renouvellement est attendue. Quant à Oriole, celle-ci détient toujours ses intérêts à Senala via sa participation de 85 % dans Stratex-EMC, le véhicule de détention de la Licence d'exploration de Senala.


Par ailleurs, des discussions sur les prochaines étapes sont en cours. Celles-ci portent notamment sur la formation d'une société en coentreprise et d'un comité technique associé, la soumission d'un plan de travail et d'un budget par Managem et une décision de Stratex-EMC sur la question de contribuer aux coûts de travail ou de diluer sa participation en pourcentage, détaille-t-on.


Dans le cas où Stratex-EMC décide de na pas contribuer, Managem devrait dépenser environ 31 M $ supplémentaires sur le projet pour diluer Stratex-EMC en dessous de 10 %, après quoi son intérêt se convertirait en une redevance de 2 % sur les retours nets, explique le communiqué.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct