S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.06.2023 à 11 H 08 • Mis à jour le 12.06.2023 à 11 H 08 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Automobile

Sauvée des eaux, une Ferrari ayant appartenu à Mohammed V vendue aux enchères

Une collection de Ferrari cachée pendant des décennies a été retrouvée non loin du circuit d’Indianapolis aux Etats-Unis. La collection comprend des modèles de voitures légendaires, dont une 250 GT de 1956, autrefois propriété du roi Mohammed V, et une 275 GTB « nez long » qui a participé à la Targa Florio de 1966.


L'ouragan Charley a ravagé de nombreuses régions du centre-sud de la Floride en 2004, causant des inondations et des dégâts considérables. Sur son passage se trouvait une grange contenant environ 20 Ferrari rares et anciennes. La collection sauvée des eaux comprend des voitures datant de 1954 à 1991, dont la fameuse 250 GT qui appartenait à Mohammed V. Une collection rare, connue par un groupe restreint de passionnés de la marque au cheval cabré.


L’ensemble de la collection est à vendre dans le cadre de la vente aux enchères de RM Sotheby's à Monterrey, en Californie, cette année. Dans sa description de la 250 GT qui appartenait à Mohammed V, RM Sotheby’s révèle que selon les recherches de Marcel Massini, expert en marques automobiles, cette rare 250 GT est la dernière des quatre coupés ayant bénéficié de la carrosserie de style Superamerica de Pinin Farina, et elle est l'une des trois construites sans ouïes d'aile.


Expédié à l'atelier du carrossier en mai 1956, le châssis numéro 0469 GT était revêtu d'une livrée bicolore, avec une carrosserie Celeste couronnée d'un toit Nero, et l'intérieur était habillé de cuir Naturale par Connolly.


Après avoir été achevée en août 1956, la Ferrari a été livrée à son premier propriétaire, Mohammed V, roi du Maroc, après son retour d’exil. La même source rappelle que le Sultan n'était pas insensible à l'attrait des voitures haut de gamme, en évoquant quelques modèles rares qui composaient sa collection, comme à titre d’exemple, une voiture de parade Delahaye.


On ne sait pas actuellement si le roi Mohammed V était le seul propriétaire marocain de la 0469 GT, bien que la voiture porte toujours une plaque d'immatriculation arrière en arabe et qu'elle soit documentée avec une immatriculation marocaine de l'époque, relève le site de ventes aux enchères. Au début des années 1960, la Ferrari avait été exportée vers les États-Unis, et en juillet 1962, elle a été immatriculée au nom de Ben Pace.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct