S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.11.2023 à 02 H 03 • Mis à jour le 10.11.2023 à 02 H 09
Par
Tech

Cybersécurité : le centre de Deloitte à CFC décroche la certification intégrale de la DGSSI

C'est tout récent : d'après nos informations, le tout nouveau centre de cyber-sécurité de Deloitte, logé au quartier casablancais de Casa Finance City, vient d'obtenir l'ensemble des portées des différents audits listés par la Direction générale de la sécurité des systèmes d'information, relevant de l'administration de la défense nationale.


Pour rappel, comme déjà révélé en primeur par Le Desk en décembre 2021, la firme internationale Deloitte a choisi Casablanca pour son centre de cyber sécurité. Février dernier, il a été inauguré en grande pompe, avec la présence de plusieurs officiels, à CFC. Aux manettes, de ce Morocco Cyber Center, Imade ElBaraka, associé à Deloitte en France chapeautant l'activité cybersécurité.


Selon des sources consultées, le Deloitte Morocco Cyber Center, comme il s'intitule, a ainsi décroché le PASSI de la DGSSI le 3 novembre dernier, faisant ainsi partie de la liste des prestataires d'audit de la sécurité des systèmes d'information qualifiés. Il a obtenu la classe B, le plus haut niveau pour une structure à capitaux étrangers.


Fait à souligner : toutes les portées (à savoir les domaines d'expertise) sont concernées, à savoir l'audit organisationnel et physique, l'audit d'architecture, l'audit de configuration, les tests d'intrusion, l'audit du code source et l'audit des systèmes industriels. La qualification court jusqu'à novembre 2026, soit pour trois ans.


Consultée par Le Desk, une source autorisée au sein de Deloitte confirme l'information. Elle précise que « l'audit a eu lieu au mois de juillet et a concerné l'ensemble des portées du premier coup », nous fait-on savoir, ajoutant qu'il s'agit d'une première. « Notre plan est qu'on reste sur l'export, au Canada et à l'étranger, mais on va servir aussi le Maroc », insiste notre interlocuteur. Concernant le type d'opérations effectuées, celui-ci préfère parler de co-sourcing, et non d'outsourcing pour décrire les activités du centre de Deloitte. L'investissement annoncé pour se développer, étant de base fixé à 100 millions de dirhams (MDH), mais aussi pouvoir atteindre à terme 500 MDH.


Pour les domaines couverts désormais, avec cette certification de la DGSSI, ils devraient concerner autant les organismes sensibles que les entreprises privées, qui pour certains requièrent la classe B. « On parle d'organisations d'intérêt vital. C'est-à-dire si la boite coule, s'il y a une cyber-attaque, le pays risque de manière vitale sa survie », explique notre source.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu